Aide programmable par pays (APP)

Thèmes similaires

L'aide-pays programmable (APP) correspond à la proportion d'aide que les donneurs programment au niveau des pays ou des régions. L'APP pour les donneurs bilatéraux est définie, par déduction, par l'APD brute totale mois toutes les activités qui : (i) sont non prévisibles par nature (aide humanitaire et allègement de la dette) ; ou (ii) qui n'entraînent aucun flux transfrontalier (coûts administratifs, coût imputé des étudiants, sensibilisation aux questions de développement, recherche et réfugiés dans les pays donneurs) ; ou (iii) n'entrent pas dans les accords de coopération entre gouvernements (aide alimentaire, aide consentie par les collectivités locales des pays donneurs, contributions au budget central des ONG, prises de participation éligibles, aide transitant par des organismes secondaires, et aide non ventilable par pays ou région). L'APP multilatérale est définie par les apports multilatéraux totaux moins les éléments hors APP applicables aux organismes multilatéraux. L'APP est mesurée en versements bruts et les remboursements de prêts n'en sont pas exclus dans la mesure où ils ne sont généralement pas pris en compte dans les décisions d'affectation d'aide des pays. L'APP mesure la proportion d'APD pour laquelle les pays bénéficiaires disposent, ou pourraient disposer d'un pouvoir de décision relativement important. À ce titre, elle est plus précise pour comptabiliser les apports d'aide réels en direction des pays que le concept d'APD, et s'est révélée une bonne variable indicative de l'aide enregistrée au niveau national. Elle est inspirée du Comité d'aide au développement (CAD) et du Système de notification des pays créanciers (SNPC) de l'OCDE. Cet indicateur est mesuré en USD constants. L'année de référence est 2014.

Indicateurs

Aide programmable par pays (APP)

Sélectionner

Pays

Période

Définition de
Aide programmable par pays (APP)

L'aide-pays programmable (APP) correspond à la proportion d'aide que les donneurs programment au niveau des pays ou des régions. L'APP pour les donneurs bilatéraux est définie, par déduction, par l'APD brute totale mois toutes les activités qui : (i) sont non prévisibles par nature (aide humanitaire et allègement de la dette) ; ou (ii) qui n'entraînent aucun flux transfrontalier (coûts administratifs, coût imputé des étudiants, sensibilisation aux questions de développement, recherche et réfugiés dans les pays donneurs) ; ou (iii) n'entrent pas dans les accords de coopération entre gouvernements (aide alimentaire, aide consentie par les collectivités locales des pays donneurs, contributions au budget central des ONG, prises de participation éligibles, aide transitant par des organismes secondaires, et aide non ventilable par pays ou région). L'APP multilatérale est définie par les apports multilatéraux totaux moins les éléments hors APP applicables aux organismes multilatéraux. L'APP est mesurée en versements bruts et les remboursements de prêts n'en sont pas exclus dans la mesure où ils ne sont généralement pas pris en compte dans les décisions d'affectation d'aide des pays. L'APP mesure la proportion d'APD pour laquelle les pays bénéficiaires disposent, ou pourraient disposer d'un pouvoir de décision relativement important. À ce titre, elle est plus précise pour comptabiliser les apports d'aide réels en direction des pays que le concept d'APD, et s'est révélée une bonne variable indicative de l'aide enregistrée au niveau national. Elle est inspirée du Comité d'aide au développement (CAD) et du Système de notification des pays créanciers (SNPC) de l'OCDE. Cet indicateur est mesuré en USD constants. L'année de référence est 2014.

Citation

Veuillez citer cet indicateur comme suit :

Indicateurs proches de : Aide publique au développement (APD)

Publications pour : Aide publique au développement (APD)

Options de partage

Lien permanent

Copier ce lien pour ouvrir, partager votre graphique.

Code d'intégration

Code permettant d'intégrer ce graphique dans votre site.