Dépenses de l'enseignement supérieur

Thèmes similaires

Les dépenses de l'enseignement supérieur correspondent à l'ensemble des dépenses au plus haut niveau d'enseignement, y compris les dépenses privées engagées au titre des établissements scolaires, universités et autres établissements privés proposant ou soutenant des services éducatifs. L'indicateur est exprimé en pourcentage des dépenses d'éducation totales. Dans les pays de l'OCDE, les établissements d'enseignement supérieur sont financés principalement sur fonds publics, même si la part des fonds privés est élevée et en augmentation. À ce niveau, la contribution des particuliers et d'autres entités privées au coût des études est de plus en plus considérée comme un moyen efficace de s'assurer que des financements sont disponibles pour les étudiants, quels que soient leurs revenus. Par « ménages », on entend les élèves ou étudiants et leur famille. Les « autres entités privées » comprennent les entreprises privées et les organisations à but non lucratif, par exemple des organisations religieuses, œuvres de bienfaisance et associations patronales et syndicales. Les dépenses réalisées par des entreprises privées sur le volet professionnel des formations en entreprise des apprentis et des étudiants sont également prises en compte, de même que les dépenses de recherche et développement des établissements.

Dépenses de l'enseignement supérieur

Sélectionner

Pays

Période

Définition de
Dépenses de l'enseignement supérieur

Les dépenses de l'enseignement supérieur correspondent à l'ensemble des dépenses au plus haut niveau d'enseignement, y compris les dépenses privées engagées au titre des établissements scolaires, universités et autres établissements privés proposant ou soutenant des services éducatifs. L'indicateur est exprimé en pourcentage des dépenses d'éducation totales. Dans les pays de l'OCDE, les établissements d'enseignement supérieur sont financés principalement sur fonds publics, même si la part des fonds privés est élevée et en augmentation. À ce niveau, la contribution des particuliers et d'autres entités privées au coût des études est de plus en plus considérée comme un moyen efficace de s'assurer que des financements sont disponibles pour les étudiants, quels que soient leurs revenus. Par « ménages », on entend les élèves ou étudiants et leur famille. Les « autres entités privées » comprennent les entreprises privées et les organisations à but non lucratif, par exemple des organisations religieuses, œuvres de bienfaisance et associations patronales et syndicales. Les dépenses réalisées par des entreprises privées sur le volet professionnel des formations en entreprise des apprentis et des étudiants sont également prises en compte, de même que les dépenses de recherche et développement des établissements.

Citation

Veuillez citer cet indicateur comme suit :

Indicateurs proches de : Ressources en éducation

Publications pour : Ressources en éducation

Options de partage

Lien permanent

Copier ce lien pour ouvrir, partager votre graphique.

Code d'intégration

Code permettant d'intégrer ce graphique dans votre site.